16 janvier, 2016

Le chanteur

Classé dans : le chanteur — dominique @ 9:41
Synopsis : A la mort de sa mère, Thomas décide de s’affranchir d’une famille qui l’étouffe et d’une province qui le sclérose. Son but depuis toujours : devenir chanteur comme dans les comédies musicales qui ont bercé son enfance. Avec sa guitare, sa rage de vaincre et ses illusions pour seuls bagages, il débarque à Paris. Là, la réalité des choses s’offre violemment à lui. Mais, à force de rencontres et d’expériences, il entreprend un double voyage initiatique : professionnel et également… personnel.
 Réalisateur : Lange, Rémi
 Acteurs : Thomas Polly, Annie Alba, Thérèse Lanfranca
 Genre : Biopic, Musical, Gay / Lesbien / Transgenre
 Nationalité : Français
 Date de sortie : 27 janvier 2016
 Durée : 1h40mn 

le_chanteur-a5563L’avis de avoir-alire.com: Réalisateur d’oeuvres documentaires en avance sur leur époque, qui consistaient en des autoportraits intimes, dans la frange d’un cinéma homosexuel français alors rare, indépendant et radical, Rémi Lange a poursuivi une carrière en marge de la production mainstream, réalisant notamment de nombreux courts métrages iconoclastes et collaborant avec le réalisateur tout aussi improbable, et donc nécessaire dans le paysage compartimenté de notre production nationale, Philippe Barassat (le sulfureux Indésirables), qui vient d’ailleurs toucher au jeu d’acteur dans ce nouveau projet.
 Le Chanteur ne ressemble en rien au cinéma que l’on a l’habitude de voir. Loin du formatage des productions distribuées sur le grand écran, il assume une forme feinte d’amateurisme, avec des acteurs d’une sphère toute autre, et une image vidéo qui égratigne les habitudes esthétiques de chacun.
 Dans un genre minet, celui de la success story musicale homo, on pourrait peut-être reprocher à Rémi Lange de céder aux caprices de la mode des télé-réalités alors, qu’en son temps, il l’avait devancée en partageant son intimité et en filmant son coming-out rural. Une ironie dramatique qui ne fait pas que traverser l’esprit lors du visionnage de ce Chanteur un peu naïf, où la vedette Thomas Polly, androgyne à la voix cristalline et au répertoire pas inintéressant, chante mieux qu’il ne joue. Le film semble parfois s’imposer comme le tremplin d’une nouvelle star refusée par le système, contraint de recourir au système U, celui de l’underground peu farouche d’un auteur à la constellation d’amis et de personnages marginale et atypique, que l’on ne peut s’empêcher de trouver attachante. Au final, Le Chanteur réussit à moitié son pari de faux documentaire. Trop de candeur, pas assez d’anarchie caractérise cette étrange entreprise.

11 janvier, 2016

Les cowboys pleurent aussi

Classé dans : Les cowboys pleurent aussi — dominique @ 22:37
Sven et Gijs sont inséparables. Ils partagent tout, écument les clubs, font les quatre cent coups et réfléchissent à leur vie. Ils sont si proches que l’un peut entrer tout naturellement dans la chambre pendant que l’autre s’envoie en l’air. Ils ont un rêve commun : avoir traversé l’Amérique du Sud en moto d’ici dix ans. Mais leur vie bascule du jour au lendemain… Une nuit, Sven se trouve impliqué dans une bagarre. Gijs tente de s’interposer, prend un coup sur le crâne et tombe dans le coma. Pendant qu’il oscille entre la vie et la mort, l’amitié entre les deux garçons est mise à rude épreuve.
 Mees Peijnenburg est né en 1989 à Amsterdam. Dès l’adolescence, il réalise ses propres court-métrages et documentaires. Il suit une formation de huit mois au European Film College au Danemark, avant d’étudier la réalisation à la Nederlandse Filmacademie d’Amsterdam. Il y signe « Wij Waren Wolven » en 2012 et son film de fin d’études, « Les cowboys pleurent aussi » en 2013. Il a également réalisé « Un creux dans mon cœur » (2014) ainsi que « Bloedhond », son dernier film (2015). 

7 janvier, 2016

Pourquoi mon fils

Classé dans : Pourquoi mon fils — dominique @ 17:58
 Pourquoi_mon_fils

Titre : Pourquoi mon fils ?
 Réalisateur : Lucas Morales
 avec: Lucas Morales, Yann Babilee Keogh, Josef Mlekuz, Agnes Riviere, Jean-Michel Ricart

Faut pas penser

Classé dans : Non classé — dominique @ 17:52
 Réalisateur: Raphaël Gressier, Sully Laderman
 Auteurs: Raphaël Gressier, Sully Laderman
 Genre: Court Métrage
 Pays: France
 Langue: Français
 Durée: 11 min
 Année: 2014

26 novembre, 2015

O Melhor Amigo – The Best Frien

Classé dans : O Melhor Amigo — dominique @ 19:50
le meilleur ami

Réalisateur: Allan Deberton
 Avec: Jesuita Barbosa, Victor Sousa, Marta Aurélia, Glauco Lucena, Imaculada Gadelha, Tiago Souza
 Brésil | 2013 | 18 min

25 novembre, 2015

Catharsis

Classé dans : Catharsis — dominique @ 18:22
 catharsis

A gay twentysomething in Brooklyn sets out to find himself after a break up. He realizes the only way to do this is by going back and moving forward.

boygame

Classé dans : boygame — dominique @ 18:20
BOYGAME
 D’Anna Nolskog
 Suède / 2013 / 15 mn
 Avec: Charlie Gustafsson, Joakim Lang, Sophie Adolfsson, Palmira Koukkari-Mbenga, Felicia Löwerdahl.
 John et Nicolas ont 15 ans et sont meilleurs amis. Ils sont tous les deux très intéressés par les filles mais se sentent maladroits quand il s’agit de la première relation sexuelle. C’est pour cela qu’ils décident de s’aider et s’entrainer mutuellement… malheureusement pas de sous titres

27 octobre, 2015

BEYOND PLAIN SIGHT

Classé dans : Non classé — dominique @ 22:20
BPS

Rayan est un mec cool, aimé par ses amis et par sa communauté. Sous son aimable apparence, Ryan cache un sombre secret.
 Réalisation: Joseph A. Adesunloye
 Scénario : Joseph A. Adesunloye
 Avec: Chipo Chung, Denver Isaac, Alassane Sy

Mi amigo Jaime

Classé dans : Mi amigo Jaime — dominique @ 20:13
 Titre original : Mi amigo Jaime.
 Titre anglais: My friend Jaime.
 Language: espagnol avec sous titres anglais
 Pays de Production: Espagne
 Année de Production: 2013
 Durée: 7 minute et 12 secondes.
 Réalisation : Alejandro Beltrán
 Avec; Dani – Jorge Valls, Jaime – Marcos Ruíz, Carla – Gloria Román

One deep breath – Le souffle coupé

Classé dans : one deep breath — dominique @ 19:35
Réalisateur : Hickling, Antony
Scénaristes : Antony Hickling, André Schneider
Acteurs : Manuel Blanc, Thomas Laroppe, Stéphanie Michelini, André Schneider, Michèle Seeberger
Genre : Drame, Expérimental, Gay / Lesbien / Transgenre
Nationalité : Français
Musique : Julien Mélique
Avec Manuel Blanc (Maël), Stéphanie Michelini (Patricia Kerouac), Thomas Laroppe (Adam), Michèle Seeberger (la concierge), Andre Schneider (Adrian)Sortie en DVD aux éditions Optimale le 25-10 2015 / Film présenté au Festival Chéries Chéris 2014 et au Festival In & Out 2015

one deep breathAdam et Maël formaient un couple uni jusqu’au jour où Adam fait le terrible choix de mettre fin à sa vie. Maël inconsolable doit réapprendre à vivre sans son âme-sœur. Mais, hanté par ses souvenirs, ses rêves et ses espoirs déchus, il s’invente une vie au côté de son amour perdu.
 « C’est beau et fort. Sensuelle et poétique, toujours sur le fil, superbement risquée, cette proposition de cinéma éclate au visage » Popandfilms.com
 « Passé et présent, fantasmes et réalité, cérébralité et sensualité se mêlent. » Avoir-alire.com
 One Deep Breath a comme point de départ un scénario écrit par Andre Schneider (réalisateur de Nos Jours légers avec l’ancienne porn star Marcel Schlutt). Parmi les acteurs, nous retrouvons notamment Manuel Blanc qui était déjà présent dans Little Gay Boy.
 Exploration du mécanisme douloureux du dueil, One Deep Breath mêle fiction, poésie et performances. Il suit le parcours de Maël qui tente de faire face au suicide de son amant, Adam, et à leur passé trouble. Patricia, également une des maîtresses d’Adam, se met elle-même en danger dans sa tentative d’aider Maël dans sa douleur.
 Un film choc à la fois romantique et profond.

12345...62

unpas2plus |
Le bogoss |
momo1775 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confessions Intimes
| belleisabelle
| hentai0manga