• Accueil
  • > Big Bang Love - Juvenile A

26 avril, 2014

Big Bang Love – Juvenile A

Classé dans : Big Bang Love - Juvenile A — dominique @ 15:04

L’histoire de Big Bang Love, Juvenile A est celle de Jun Ariyoshi, un jeune homme qui travaille dans un bar gay. Un soir, Jun est agressé sexuellement par un client, mais pendant la bagarre, il assassine sauvagement son agresseur. Ne montrant au remord, il est emprisonné pour meurtre. Il fait alors la connaissance de Shiro Kazuki, un détenu charismatique qui porte des tatouages étranges. Jun tombe rapidement en admiration devant Shiro, dont les méthodes violentes et le regard meurtrier en font un pilier de la prison. Les deux jeunes hommes se lient progressivement d’amitié, puis finissent par former un couple que rien ne peut séparer. Mais un jour, un gardien surprend une bagarre entre deux prisonniers. La victime s’avère être Shiro, étranglé par son agresseur, lequel n’est autre que Jun, s’exclamant « je l’ai fait »…

 Big Bang Love - Juvenile A  dans Big Bang Love - Juvenile A Image de prévisualisation YouTube

AUTRE TITRE   46-okunen no koi – 4.6 Billion Years of Love  ( 46 milliards d’années d’amour -)

Big Bang Love, Juvenile A est un film japonais réalisé par Takashi Miike, sorti le 26 août 2006 au Japon et inédit en France.
Avec Ryuhei Matsuda, Masanobu Ando, Shunsuke Kobozuka, Kiyohiko Shibukawa, Jo Kanamori, Kenichi Endo, Renji Ishibashi, Ryo Ishibashi, Jai West
 Réalisateur : Takashi Miike
 Durée : 85 minutes Cine21
 Date de sortie en DVD : 8 janvier 2008
 Scénario : Hisao Maki , Ikki Kajiwara

 [gv 08_big10 dans Big Bang Love - Juvenile A  Comme ses décors, réduits à quatre murs, ce film de Takashi Miike est aussi épuré qu’il est vertigineux. Les métaphores sont légion, telle cette prison ressemblant à une scène de théâtre moderne, symbole de notre société. Avant d’être prisonniers par la loi, nous le sommes de nos propres angoisses, de nos propres fantasmes. De la même manière que les scientifiques s’essaient à concevoir le big bang, Miike tente de retrouver l’essence du cinéma, miroir de l’existence et, par une extension toute asiatique, de l’amour et de la mort. Big Bang Love Juvenile A, dont la mise en scène subtile œuvre avant tout à la simplicité de la lecture et de l’évocation amoureuse, est le film préféré – et le plus personnel – de Takashi Miike. Sa narration explosée, jeu habile et technique de morcellement, fait la part belle à l’humain sans jamais perdre de vue la réalité criminelle ni la violence de l’homme, indissociable de sa propension à l’amour ou l’obsession

 

 

unpas2plus |
Le bogoss |
momo1775 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confessions Intimes
| belleisabelle
| hentai0manga