14 avril, 2011

A Kiss in the Snow

Classé dans : A Kiss in the Snow — dominique @ 18:20
On retrouve ici les caractéristiques des films de F. Movold: intimisme, mystère, fragilité humaine, candeur juvénile. Un très beau court qui est la preuve qu’avec très très peu de moyen, on peut aller à l’essentiel, raconter une histoire crédible, émouvoir, faire réfléchir sans bavarder, simplifier… Très touchants dans leur jeu, les acteurs sont bien dirigés. Beaucoup de gros plans à fleur de peau, une façon de filmer qui en quelques traits de crayons dessine, en 10 secondes, l’émotion complexe d’un personnage. Traitant du thème du premier amour (homosexuel) avec une pudeur infinie, les scènes nous emerveillent, comme notre premier émoi amoureux. Le regard de Movold est un regard d’enfant. Il y a quelque chose de pur et mystérieux dans sa façon de mettre en valeur des adolescents. Loin de la fausse candeur des amitiés particulières! Ici on est vraiment dans la vie. Les désirs profonds naissent imperceptiblement du quotidien, avec le temps, les saisons… Et un jour on commence à mettre des mots dessus. Et le film prend fin. C’est toujours comme ça chez Movold et c’est bien ainsi

Laisser un commentaire

unpas2plus |
Le bogoss |
momo1775 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confessions Intimes
| belleisabelle
| hentai0manga